Filière Dattes & Palmiers

Les oasis tunisiennes constituent des centres importants de production agricole. Elles couvrent une superficie totale estimée à plus de 41.000 ha et abritent environ 10% de la population tunisienne totale. Plus que la moitié des oasis tunisiennes qui sont situées dans les gouvernorats de Tozeur &Kébili représentent traditionnellement la plus importante source d'emploi et de revenus dans le Sud.

La filière des dattes en Tunisie, occupe la deuxième place au niveau des exportations des produits agricoles après l’huile d’olive. Elle participe à 16% de la valeur totale des exportations agricoles. La valorisation des produits de l’oasis ne se limite pas à la production des dattes mais comprend aussi les dérivés des dattes (sirop, confiture, pates, etc.) et les dérivés de palmiers (les troncs et les palmes)

Les entreprises implantées à Tozeur et Kebili ne contribuent qu’à hauteur de 30% (20% et 10% respectivement) dans les exportations nationales de dattes bien que la quasi-totalité de la production de Deglet Nour, qui est la variété la plus exportée, est concentrée dans ces deux régions : 67% (36.000 ha) à Kebili, 15% (8.400 ha) à Tozeur

Chiffres clés sur la filière …

La Tunisie est le 1er exportateur en valeur de dattes Deglet Nour dans le monde.

La valeur des exportations de dattes a progressé de 15% en 2016 pour atteindre 108.000 tonnes d’une valeur de 445 MD.

La récolte des dattes a atteint, cette saison, 223 000 tonnes avec une progression de 11% : La production du Sud-ouest est égale à 90% de la production nationale.

Le palmier dattier est le pilier principal de l’activité économique de la région du Sud-ouest et participe aux revenus de plus de 60.000 exploitants entre agriculteurs, artisans, commerçants et employés dans l’industrie.

Environ 30 milles tonnes des écarts de tri des dattes se vendent sur le marché local à des prix très bas. Les écarts de tri ont un grand potentiel de valorisation en les transformant en dérivés de dattes.

Les palmerais de la région comptent plus de 5 millions de pieds de palmiers qui produisent environ 125.000 tonnes de palmes sèches aussi 1000 tonnes de troncs chaque année ! un grand potentiel à valoriser !